• Marie Harry

Réunis pour le ramadan

Dernière mise à jour : il y a 2 jours

Cette année, j'ai eu la chance d'être invitée à partager la coupure du Ramadan avec une famille de Montreuil. Je ne suis pas de cette culture, c'était donc pour moi l'occasion de découvrir cette tradition.


Pour ceux qui ne connaissent pas, le ramadan est pour les musulmans le « mois saint par excellence » car il constitue le mois du jeûne. La journée est faite de jeûne, de privations et de prières. A la tombée de la nuit, les familles se réunissent pour la coupure du jeûne. La fête islamique de l'Aïd marque la fin de cette période après 29 ou 30 jours de jeûne, selon la lune. Elle est l'occasion de célébrations et de fêtes.


Je suis arrivée chez eux un peu avant 20h. Les adultes, qui ont jeûné depuis le lever du soleil, sont en pleins préparatifs. Les enfants sont dans l'attente car c'est le début de la prière qui autorisera la coupure du jeûne. Cette prière sera diffusée par la radio familiale.

La tradition se transmet aussi en cuisine, lorsque la fille ainée vient aider sa mère à préparer les bricks.

C'est aussi un temps de retrouvailles, les familles éloignées par la vie se contactent. Le frère qui vit en Algérie appelle en visio, car là-bas le jeûne est déjà terminé.

Chaque jour est l'occasion de cuisiner les spécialités par exemple des bricks au boeuf, la méchouia (qui pique !), le couscous ou encore des foies de volaille et le fameux kalb louz (gâteau de semoule, miel et cacahuètes) pour finir en beauté.

A 20h37, la prière emplit la pièce, il est temps de passer à table !

Ce que je retiens de cette soirée, c'est le bonheur du partage en famille, la tradition qui se perpétue, les éclats de rire des enfants et les confidences de fin de soirée.

Merci encore !














73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout